A propos

Nos propres images : trente ans de fictions cinématographiques maories

Une conférence de Deborah Walker-Morrison

Vendredi le 12 août 2016

15h 30 @ Club SAW

Durée : 60 minutes

Le Festival de film et d’arts médiatiques Asinabka et SAW Video sont heureux de présenter une conférence de Deborah Walker-Morrison, professeure associée à l’Université d’Aukland. Dans le cadre de cette présentation, Walker-Morrison décrira l’évolution des pratiques cinématographiques autochtones à Aotearoa, en Nouvelle-Zélande, depuis les tout débuts (au milieu des années 1980) jusqu’à nos jours. Elle s’intéressera plus particulièrement aux auteurs maoris Barry Barclay et Merata Mita, qui ont tous deux fait leurs début à titre de militants, documentaristes et théoriciens autochtones. Leur travail a permis d’ancrer le cinéma de fiction maori dans un contexte de renouveau culturel, donnant lieu du même coup à une esthétique autochtone postcoloniale, laquelle a été une source d’inspiration pour bien des cinéastes autochtones, au-delà des côtes de la Nouvelle-Zélande. Si le concept de « 4e cinéma » élaboré par Barclay relevait du réalisme documentaire du type « par le peuple, à propos du peuple et pour le peuple », le concept élaboré par Mita, soit de « décoloniser l’écran », a par ailleurs ouvert la voie à une forme de réalisme plus dramatique et extrêmement poétique.

À partir de ces éléments, Walker-Morrison démontrera que le cinéma maori n’a cessé, au fil des décennies, de décrire et de renouer avec des identités multiples, qu’elles soient en pleine évolution ou émergentes. Au moyen d’extraits de diverses œuvres cinématographiques et vidéo, cette classe de maître explorera de quelle manière le cinéma maori révèle, tout en se les réappropriant, des histoires, des territoires et des langues qui ont été oubliés ou réprimés. En cherchant à créer et à partager des images d’eux-mêmes et de leurs « autres » culturels, les cinéastes maoris continuent à créer des univers hybrides inédits au sein de la culture contemporaine, qu’elle soit locale ou internationale.

* Les participants à cette classe de maître recevront des billets gratuits pour la projection de Mana Wairoa maories Shorts 2016, une série de courts films et œuvres expérimentales réalisés par des artistes maoris, présentée par le Wairoa Māori Film Festival dans le cadre du Festival de film et d’arts médiatiques Asinabka, à 18 h au Théâtre du Musée canadien de la nature, situé au 240, rue McLeod, à Ottawa.

 


Website © 2014 SAW Video Association
Centre d'art médiatique SAW Video
67, rue Nicholas, Ottawa (Ontario) K1N 7B9 Canada
t 613-238-7648
e sawvideo@sawvideo.com