A propos

 

Communauté et collaboration : Jith Paul et Treepot Media

 

 

 

De Mary O'Shea

Nombreux partagent la conception que l'industrie du cinéma est un monde intransigeant et compétitif. Toutefois, cela n'est pas le cas, ou sinon, cela peut être autrement, selon Jith Paul, cinéaste et membre de SAW Video. Pour lui, la collaboration – plutôt que la compétition – est la clé du succès. Il est fondateur et président de Treepot Media, une compagnie de production locale qui promeut la collaboration dans la réalisation de documentaires, de courts métrages, de vidéoclips et de vidéos promotionnelles.

Originaire de Toronto et passionné d'Ottawa, Paul détient un baccalauréat en génie électrique de l'Université de Waterloo. Il arrive dans la capitale nationale à la recherche d'un emploi et après une décennie de travail en génie, il tente sa chance : il démissionne de son poste et retourne à l'école. Il plonge dans sa passion pour la réalisation en cinéma avec le programme de télédiffusion du Collège Algonquin.

Diplôme en main, Paul s'engage à SAW Video. « Je me suis tourné vers SAW Video parce qu'ils offraient de l'équipement pour des productions indépendantes à un prix très raisonnable. Il y avait aussi des ateliers et un réseau. » Il met Treepot Media sur pied pour aider les réalisateurs émergents à développer leurs capacités et à prendre l'expérience tout en travaillant ailleurs pour « payer le loyer ». Treepot épouse la prémisse de la collaboration, et demeure encore le mantra de Paul.

La compagnie reflète l'amitié et l'intimité du milieu des arts à Ottawa, que Paul qualifie de « grande famille ». En effet, Treepot Media émerge de la scène de musique indépendante à Ottawa. Après ses études, Paul et ses amis tournaient des spectacles de groupes à Ottawa et les publiaient en ligne. Aujourd'hui, vous pouvez regarder les vidéos sur iTunes, sous Treepot.tv, « un carré de sable collaboratif où musiciens, photographes et vidéastes indépendants colligent des épisodes Web pour pratiquer leur art et promouvoir leur travail ».

Rapidement, Treepot augmente sa portée de vidéoclips à toute une gamme de projets réussis. En 2011, le premier court-métrage de la compagnie, Polar Bear Love, est lauréat au festival international de films d'Ottawa, et est demi-finaliste à la compétition de courts-métrages de la CBC. Une autre collaboration vidéo, Moments, est aussi demi-finaliste à la compétition de courts-métrages de la CBC, et est nommée meilleur film au festival de films Digi60 en 2011. Dernièrement, Paul travaille sur le long-métrage Thirteen Downs, qui a présenté en première au festival international des films d'Ottawa en 2012.

Une composante clé de Treepot Media : la vitrine de réalisateurs indépendants, « une célébration de films de la région », explique Paul. La vitrine propose trois événements au cours de la dernière année et le troisième, Treepot3: Under the Stars, se tient le 10 août au parc Dundonald à Ottawa. Ce visionnement gratuit en plein air présente des courts-métrages et des vidéoclips de réalisateurs d'Ottawa. La vitrine devient un outil de réseautage important pour les réalisateurs et les comédiens de la région, et Paul s'en réjouit.

Bien qu'il y ait plus d'emplois dans l'industrie du cinéma dans d'autres villes canadiennes, notamment Toronto et Vancouver, Paul n'a aucune intention de quitter la capitale nationale. La région, il insiste, comble tous ses besoins de réalisateur : des lieux de tournage impeccables, des organismes comme SAW Video pour louer l'équipement, de bons comédiens, et surtout, des récits intéressants. L'acceptation de la culture indépendante constitue une autre force de la ville. Les commerces et entreprises soutiennent les films de réalisateurs indépendants, tels que les théâtres Mayfair et Bytowne, qui accueillent les deux premières vitrines de Treepot.

Fier des succès de Treepot, Paul a encore de grandes ambitions pour l'avenir de la compagnie. « J'aimerais que différents groupes reproduisent ce genre d'organisme dans d'autres villes… j'aimerais avoir un "Treepot Toronto" », rêve-t-il. Il estime prometteurs les retombées du travail de la compagnie et son engagement dans la communauté de cinéastes et de vidéastes de la région. Grâce aux occasions de création et de perfectionnement offertes aux jeunes artistes à Ottawa, « il y aura plus d'équipes chevronnées pour les grandes productions qui tournent en ville », explique-t-il.

Paul travaille lui-même dans plusieurs capacités sur les productions de Treepot, en tant que producteur, réalisateur, cinématographe et monteur. De nombreux styles de film l'attirent, et il aime participer à des projets aussi variés que ses goûts de cinéphile. Personnellement, il aimerait réaliser un long-métrage. « Ça serait probablement un film dramatique, et je veux utiliser les musiciens de la région pour la trame sonore et en faire un grand projet de collaboration entre artistes d'Ottawa », prévoit-il.

Aux jeunes réalisateurs, il conseille de trouver des pairs dans la communauté par l'entremise de centres d'artistes comme SAW Video. « Si une personne produit de petits films la fin de semaine ou d'autres projets de ce genre, on sait que d'autres le font aussi… on n'est pas seul. Cherche un peu et tu peux apprendre des autres et aussi, les aider à mettre en œuvre des projets excitants », recommande-t-il.

Pour en savoir plus sur Treepot Media, Treepot.tv et la vitrine de réalisateurs Treepot Indie Filmmakers Showcase, allez à treepotmedia.com.

 


Website © 2014 SAW Video Association
Centre d'art médiatique SAW Video
67, rue Nicholas, Ottawa (Ontario) K1N 7B9 Canada
t 613-238-7648
e sawvideo@sawvideo.com