A propos

En lien avec l’inauguration de l’espace projet Nœud, le nouveau lieu d’exposition du Centre d’art médiatique SAW Vidéo, nous avons commandé à trois artistes ottaviens de courtes vidéos qui seront projetées sur différents écrans publics dans la ville. Inspiré du nom du nouvel espace, chaque artiste propose une réflexion axée sur les intersections, les tensions, les compressions et les enchevêtrements engendrés par la formation de nœuds.  

Dans Dénouement, un court-métrage d’une durée d’une minute, Molly Teitelbaum, caméra à l’épaule, cerne adroitement des espaces communs. Une série d’images frénétiques se relayent les unes aux autres à un rythme soutenu, caractéristique de son approche au montage. D’emblée, ses prises de vue captent avec intimité des corps d’étrangers qui, dans le cadre d’activités publiques indépendantes, se bousculent, s’étirent, s’élancent. Le résultat est une œuvre somatique dans laquelle les quotidiens, indissociables, se cambrent collectivement.  

Molly Teitelbaum : Dénouement sera projeté au Centre récréatif Plant du 16 décembre 2017 au 7 janvier 2018. La vidéo sera projetée en continu dans le foyer du Centre pendant les heures d’ouverture. 

Heures d’ouverture du Centre récréatif Plant :

Du lundi au vendredi : de 6 h 45 à 21 h 30 h

Le samedi : de 7 h 45 à 19 h

Le dimanche : de 7 h 45 à 18 h

*Il est possible que ces heures soient modifiées pendant la période des Fêtes.

https://ottawa.ca/fr/residents/installations/centre-recreatif-plant#

 

"Dernièrement, j’ai eu affaire à plusieurs nœuds. Lorsque je passe chercher mon thé matinal, j’attache mon chien dehors à l’aide d’un ou deux nœuds dans sa laisse. Le mois dernier, j’ai emprunté un collier à quelqu’un que je ne connais pas très bien. Avant même de pouvoir le porter, j’ai remarqué un nœud dans la fine chaîne en or. Je ne le lui ai pas dit, mais je me suis assurée de dénouer la chaîne avant de la lui retourner la semaine dernière. Chaque lundi, au soccer, j’attache mes cheveux à l’aide d’un élastique mince, mais une fois sur deux, les élastiques se brisent. Ils sont de mauvaise qualité et j’ai beaucoup de cheveux. Je dois faire au moins deux nœuds de suite dans l’élastique flasque si je veux m’en improviser un utile. 

Avec Dénouement, je souligne expressément la subtilité et l’essence d’un geste. Tous ces petits gestes, placés en continu, révèlent la formation de nœuds créés en tirant, tissant, agitant, tournant, enfonçant, attachant et détachant, poussant et partant. ."  Molly Teitelbaum, decembre 2017

Biographie de l’artiste :

Originaire d’Ottawa, en Ontario, Molly Teitelbaum est une cinéaste et artiste canadienne. En 2013, elle obtient un baccalauréat en histoire de l’art et en sciences politiques de l’université McGill. En 2015, elle obtient une maîtrise en arts visuels de l’école de design Parsons, à New York. Cette même année, elle participe au programme de résidence pour artistes du Skowhegan School of Painting and Sculpture. En 2016 et en 2017, elle est artiste en résidence d’abord au centre pour artistes The MacDowell Colony, puis au Yaddo. Elle habite et travaille présentement à New York

Dans son travail, Molly Teitelbaum explore le fait d’être femme au 21e siècle, illustrant les inquiétudes, les préoccupations et les désirs des femmes d’aujourd’hui. La vie des autres l’intéresse profondément et son travail démontre un penchant voyeuriste. En nous obligeant à regarder ce qui est interdit, comme la calvitie d’un homme ou au contraire, l’abondance de poils sur la lèvre supérieure d’une femme, Molly Teitelbaum met en évidence ce qui est tabou et hors limite. 

Les images que Molly Teitelbaum choisit sont presque ordinaires, voire quotidiennes. Ses vidéos surlignent les expériences visuelles habituellement négligées et ainsi nous font cadeau d’une nouvelle perspective sur le familier. Dans son travail, empreint de rimes visuelles et de poésie associative liant entre-elles les œuvres, on peut aussi bien retrouver une volée de pigeons représentant une relation ouverte, qu’un chou de Bruxelles évoquant l’arrière de la tête d’un enfant.

Cette initiative est rendue possible grâce au Fonds communautaire pour le 150e anniversaire du Canada, qui est une collaboration entre la Fondation communautaire d’Ottawa, les fondations communautaires canadiennes, le gouvernement du Canada et des leaders extraordinaires de l’Atlantique au Pacifique à l’Arctique.

 


Website © 2014 SAW Video Association
Centre d'art médiatique SAW Video
67, rue Nicholas, Ottawa (Ontario) K1N 7B9 Canada
t 613-238-7648
e sawvideo@sawvideo.com