A propos
chant (dans les muscules du chant)
chant [dans les muscules du chant] intègre principalement des archives filmiques de la première moitié du vingtième siècle. Issues d’une recherche attentive et sélective littéralement embrasée par le moteur conceptuel de « film flamme », ces images ont été pressenties à leur visionnement comme puissant combustible d’un imaginaire contemporain. Matière ardente, l’archive convie ici l’autrefois dans le maintenant, polarise la mémoire et l’oubli, le documenté et le fantasmé, le collectif et le privé. Aussi, cette œuvre est-elle conçue tel un laboratoire de l’archive « qui cherche à faire vivre ensemble des constellations d’images (et de sons) hétérogènes, embrasser des figures qui ne se connaissent pas, supposer des cristallisations d’analogies mêmes défaillantes », traversée par un fort désir d’expériences formelles et d’inventions langagières capables d’en restaurer le sens et de redonner au passé une mémoire dynamique. Déployée en plusieurs séquences — chambres à échos à la fois autonomes et attractives — cette œuvre vidéographique interpelle l’oublié, l’enseveli, le ruiné, le semblable dans le différent. Par divers procédés (cut-up, surimpression, déconstruction, association d’images), je tente de réactiver des visibilités enfouies, des transferts induisant des bouleversements à la fois spatio-temporels et esthétiques producteurs d’affect. Apparitions subites, spectres lumineux, images fortuites ou évanouissantes, je convie les fantômes des histoires et chorégraphie des danses-thaumatropes. Je pose un regard approximatif et (follement) amoureux, parcourant parfois au seuil de l’invisibilité cette matière évanouissante. Insistance du regard affleurant ce noir velours du nitrate qui entraîne dans sa (ses) chute(s) toute mythologie de l’image. J’allume des incendies où chaque image est en exil, où chaque séquence est une brûlure de désir.
Artist/Director: 
Suzan Vachon

Bio: 
Artiste interdisciplinaire, Suzan Vachon enseigne la sculpture, la vidéo, ainsi que différents cours multidisciplinaires en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal depuis 1992. Elle a aussi enseigné la vidéo au département d’histoire de l’art, section arts plastiques, de l’Université de Montréal de 1991 à 2002, puis au département d’études cinématographiques en 2004. Considérant sa pratique comme espace polyphonique de recherche, elle questionne certains rapports de résonance et d’interpénétration entre l’architecture et divers médias dont la sculpture, la vidéo, le cinéma, le son, la littérature et la photographie. Depuis 1993, elle a une pratique soutenue d’intégration d’oeuvres permanentes ou temporaires à l’architecture. De façon générale, ses créations témoignent d’un intérêt manifeste pour la mise en scène de la lumière et élaborent diverses stratégies de spatialisation de l’image révélée sur des écrans de nature différenciée et intégrant divers corps lumineux. En lice pour le prix du CALQ pour la meilleure oeuvre d’art et d’expérimentation au RVCQ en 2001 et 2007, ses oeuvres vidéographiques sont largement diffusées dans différents festivals internationaux (France, Espagne, Portugal, Italie, Mexique et Argentine).
City, Province: 
Montreal, Quebec
Original Media: 
MiniDV
Year Produced: 
2010
Genre: 
Experimental

Website © 2014 SAW Video Association
Centre d'art médiatique SAW Video
67, rue Nicholas, Ottawa (Ontario) K1N 7B9 Canada
t 613-238-7648
e sawvideo@sawvideo.com